Val du faby


Un village en pleine naissance

Village du Val de faby

Fa

Le Village de Fa qui abrite aujourd’hui plus de 300 habitants ponctue l’accès à la vallée du Faby. Elle Constitue un axe de passage historique entre l’Aude et la vallée du Quercorb. Ouvrant sur le pays de Foix, cette vallée a été occupée dès la protohistoire, comme en témoignent les deux roues de char cultuel datées de l’âge du Bronze, découvertes à Fa dans la deuxième moitié du XVIII ème siècle. Si Fa n’est mentionnée dans les textes qu’à partir du XIII (village de Fano), il semble que l’origine du toponyme vienne du latin Fanum qui signifie temple.                A un temple païen originel aurait succédé un premier oppidum celtique puis romain.     

                Plusieurs traces liées à l’occupation gallo-romaine ont été découvertes sur le territoire de la commune et des hameaux environnants, notamment les emplacements de plusieurs villae datant du début de l’ère chrétienne, ainsi que des débris d’armes, de monnaies et de poteries vernissées. Le noyau initial du village, situé probablement à proximité de l’actuelle tour de Fa aurait été déplacé pour être reconstruit de part et d’autre du Faby vers le XVIème siècle.

La tour de Fa dont les origines sont certainement médiévales et non wisigothiques, constitue un vestige de l’ancien château dépendant des puissants évêché d’Alet et archevêché de Narbonne. Probablement bâti sur un ancien relais romain, la Tour et ses fortifications pourraient avoir constitué un poste militaire de refuge ou de surveillance. Peu actif durant la Croisade contre les Albigeois, le site aurait servi de carrière de pierre pour la construction des maisons du village. La tour est inscrite depuis 1948 à l’inventaire des Monuments historiques.

                Le ruisseau appelé le Rial traversait autrefois le village causant de dramatiques inondations. Il fut détourné grâce à la construction en 1904 d’un important canal qui contourne encore aujourd’hui le village. Un barrage à déclenchement automatique, aujourd’hui disparu permettait la régulation des eaux.

 

                Sous l’ancien régime, la communauté de Fa possédait deux hameaux: les Sauzils dont le nom occitan signifie saules et Galié qui dépend aujourd’hui de Rouvenac. En 1569, le village devint possession du Seigneur de la Serpent. En 1691, le village compte 102 maisons réparties en 10 quartiers. Aujourd’hui Ramounichoux et les Sauzils constituent les deux hameaux du village.

Une commune nouvelle

Le Val-du-Faby est un regroupement de villages comprenant, Fa et Rouvenac et les hameaux de Galié, Ramounichoux et Les Sauzils en 2019

Sur les rives du Faby

Tous les hameaux de la commune s'égrènent le long du Faby. Cette vallée constitue un axe de passage historique entre l’Aude et la vallée du Quercorb. Ouvrant sur le pays de Foix, cette vallée a été occupée dès la protohistoire, comme en témoignent les deux roues de char cultuel datées de l’âge du Bronze. Sur les hauteurs de Fa, se trouve une tour dont les origines sont certainement médiévales et constitue un vestige de l’ancien château dépendant des puissants évêché d’Alet et archevêché de Narbonne.  En remontant la vallée, Rouvenac a connu une importante carrière de gypse dont on peut voir quelques traces en empruntant un beau sentier de randonnée nous menant sur le Plateau du Bouichet. Ce plateau offre un magnifique panorama.        

Rouvenac

Rouvenac, au coeur de la vallée du Faby, est cité dès 1134. Au XIIIe siècle, les seigneurs du lieu, sympathisants cathares, sont dépossédés de leurs terres au profit du roi de France, après la Croisade contre les Albigeois. Entre 1240 et 1260, le troubadour Bernard de Rouvenac compose de virulents « sirventès» politiques restés célèbres dans la tradition occitane, pour leur hostilité envers le nouveau maître du pays.

                En 1498, Rouvenac devient la possession de la famille de L’Huillier, qui le cède en 1853 à la famille de Mauléon-Narbonne, originaire de Nébias. Le village eut à souffrir des Guerres de Religion et fut détruit successivement en 1585 et 1598, en raison d’une forte présence protestante.

 

                Le XIXe siècle marque «l’âge d’or» de la commune et ses activités sont alors  essentiellement consacrées à la polyculture, à l’artisanat ainsi qu’à l’exploitation d’une carrière de gypse. Lors des fêtes villageoises, les musiciens appelés «ménétriers», faisaient danser la population autour du célèbre orme de Rouvenac, symbole de protection offert par le pouvoir royal. Situé à l’emplacement du foyer, actuelle place Saint-Barthélémy, il a été abattu en 1878.



Mairie du Val du Faby

29 avenue de la république

11 260 VAL DU FABY

Tél. 33 (0)4 68 74 16 44

mairie.fa@wanadoo.fr

https://mairie-fa.fr/

Permanence: Lundi et mardi de 13h30 à 18h30 et jeudi de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 18h30. Vendredi de 8h30 à 11h30

 


Nos sites web thématiques

www.rando-pyreneesaudoises.com
www.vtt-pyrenees.com
Pêche Pyrénées Audoises
www.baignade-pyreneesaudoises.jimdo.com
www.escalade-pyreneesaudoises.jimdo.com
Station de ski de Camurac

Nos réseaux sociaux

Facebook Musée du Quercorb
Facebook Festival des Saveurs Pyrénées Audoises
Instagram Pyrénées Audoises Tourisme